18/02/2016 un début de bilan

Aujourd’hui 18 février :  ces quelques jours de r t t ( hé hé )  ont fait du bien.
Circonstances aidant, une visite panoramique sur ce site, dévoile nombre d’imperfections qui ne seront pas corrigées dans l’heure. Le site des Dessous du Pamplemousse a disparu par exemple, eben mystère… Pas assez d’images, ça on le sait, réactualiser la section Votez la soupe, annoncer la prochaine bascule à Tambouille, et puis et puis… bon c’est un peu tôt  (3h41) pour se mettre le cerveau en vrac avec une liste à rallonge.
Tiens, à propos de comment dresser une liste, il y a une super recette dont le premier ingrédient est : « ne pas oublier la liste  » ( si possible en entête, centré, gros et gras, fluo clignotant ).
et puis une belle fleur qui se passe de commentaire : la soupe à Gyeongju en Corée, une image anonyme  » just a normal soup« .
 Gyeongju South Korea Just a normal soup
Bon… Alors c’est quoi l’actualité de la Serre à Orgueil ?
  • Les derniers articles de presse à faire apparaître : et pouf  
  • et puis  aussi en Bulgarie, les médias en parlent, de quoi être jaloux:  à oeuvrer pour un mouvement de paix, nous voilà presque en compétition entre points de coordination, ça c’est bon. Mais avec Vélina, va falloir s’accrocher, bon, très bon.
  • Le reportage de Steeve et Tristan sur Votez la soupe à Fontaine : super et bientôt
  • Le bilan de ce qui s’est fait en Bulgarie, mais aussi ailleurs. c’est pour ce week end.
  • Le dimanche 28 février c’est réunion générale à l’Albenc Beach.
  • Ensuite La bascule à tambouille les 4 et 5 mars
  • Ensuite notre participation au Détours de Babel les 27 mars et 3 avril, on en reparle.
  • Et puis… la désobéissance, c’est comme un tas de multiples poussières scintillantes sur lequel on aurait soufflé, et qui prennent le temps pour retomber, on regarde, ça inspire, ya des trucs qui s’assemblent ou s’éloignent, c’est beau, on pourrait y passer des journées contemplatives. Sauf si on croit qu’inviter à la désobéissance, permet de transformer le monde et évite l’explosion de violences, car ça aussi c’est dans l’air du temps. Alors, il y a urgence et notre culture des mains noires va se mettre en oeuvre illico. Savoir désobéir donc… dans son propre intérêt, et dans l’intérêt collectif :  tout un art.