21/02/2016 la paix packagée

Quand avons-nous dit qu’on allait nous cuisiner « la paix » à toutes les sauces?  C’était en janvier dernier. Probablement dans un mail d’info à propos de Votez la soupe. On a même annoncé qu’elle vous serait pré-mâchée, packagée, marketée à point. Au nom de la paix, il vous faut préparer la guerre, et la déclarer, vous ranger sous les fanions nationalistes plutôt que de voter pour l’universalité, vous résigner sans doute encore et pour longtemps, à compter un marchand d’armes parmi nos sénateurs.

Que de chemin à parcourir n’est-ce pas?…

Avec Votez la soupe, nous avons fait un petit pas en faveur de la paix, intérieure et sociétale. Nous l’avons fait librement, dans des contextes, locaux différents, selon des formules adaptées, certaines retentissantes, d’autres plus intimes. Nous nous sommes retroussé les manches, avons cuisiné, accueilli, joué, créé, vécu ensemble le partage et la fraternité, et ce dans plusieurs points du globe. Certains mots ont pris de la consistance : « désobéissance », « pacifisme », « éducation », « respect », mais aussi « avidité, domination, viol ». Les mots existent, certes, pour alimenter les débats d’idées, mais en matière de marche, il ne s’agit pas de privilégier le verbe et l’intention, au détriment du pas. Par contre il  semble que nous soyons peu habitués à cette sorte de marche, nos corps et nos consciences sont peut être rouillés. Et puis, les doutes sont légitimes, alors on hésite. Agir pour la paix, être en paix, ça ne se trouve pas au rayon des marchandises. Et on hésite d’autant plus que le mouvement n’est pas souhaité par les puissants de ce monde, c’est contraire à leurs intérêts. Et bien, on a quand même marché, un peu. Ça veut dire que c’est possible, que l’humanité peut exprimer sa dignité, que ça nous appartient, que cela ne peut pas nous être pris, et qu’on peut le refaire.

Le refaire? Votez la soupe peut être vu comme un outil ou une alternative, et à l’éclairage de ce qui s’est passé le 29 janvier dernier, nous voilà déterminés, non pas seulement à construire un événement pour 2017, mais à réaliser un cheminement toute l’année, en direction de cet événement. Il nous reste onze mois.

Le bilan 2016 est pour bientôt, mais les grandes lignes en sont déjà connues, et les corrections sont en cours.

L’action pour 2017 est déjà engagée.

Et la porte est largement ouverte, à qui souhaite participer : laserreaorgueil.votezlasoupe@gmail.com