Tiens, la Serre à Orgueil a un site internet?

Début 2011, nous avions créé ce site, qui comportait alors une seule page expliquant que nous n’avions pas vocation à communiquer par internet. Amusant, provoquant et pratique aussi parce que personne ne voulait se charger ni d’une création ni d’un suivi.

En 2014, avec Les Dessous du Pamplemousse, est apparu sur la toile, un site (très bien fait) qui a été exclusivement dédié à cette rencontre improbable mais au combien réussie. Un pas, et non des moindres vers la « réalité virtuelle », et avec lui, une ribambelle d’autres trucs comme, « couverture de livre », « haut parleur d’aigus », etc…sûrement tous très utiles…pour peu qu’on fasse des plaisirs virtuels une priorité et qu’on y sacrifie ceux du concret.

Ainsi peut-on constater qu’il y a plus de bonne cuisine à la télé et sur la toile que dans les assiettes. Plus d’amis au clavier, que dans son voisinage, plus d’infos éphémères que de cultures vécues, tellement plus de commentaires que d’initiatives etc… Progrès ou décadence, et toc, il n’y a même pas débat. Nous étions légitimement revêches, en tout cas, pas pressé(e)s.

Nous voilà en 2016, avec dès le 29 janvier, une première échéance, Votez la Soupe, et un véritable besoin de proposer des infos bien au-delà des cercles que l’on côtoie concrètement. Il y aurait pu, là aussi, y avoir un site dédié. Mais d’autres sujets sous le coude demandent plus de visibilité : La bascule à tambouille, La restauration événementielle, La boutikart.

Par ailleurs, le parcours de la Serre à Orgueil sur 6 ans, montre bien qu’en matière d’actions socio-culturelles et artistiques, nombre de pistes peuvent être explorées. Peut-être est-ce le moment d’en témoigner et pourquoi pas susciter des vocations.

Voilà expliquée la mise en oeuvre d’un site global.

Mais voilà aussi qu’à quelques jours à peine de ses premiers pas, ce présent site sus-cité a pris une drôle d’allure, à vouloir déjà emprunter les chemins de traverses. Ainsi là où nous aurions dû nous taire, on fait des confidences, et là où il faudrait vous retourner le cerveau avec des messages courts et subliminaux bien vendeurs, au contraire on verse dans le romantisme, l’envie d’écriture, la quête du sens, et une grande prudence à votre égard pour ne pas vous violer les neurones.

Bref, ce n’est pas ici que vous trouverez des « lol », des « hahha », et encore moins des « yaka ». Quant aux promos, comme chez nous c’est en continu, du coup on ne peut jamais dire que c’est exceptionnel et vous le faire miroiter en fluo clignotant. C’est maladroit, on sait.

Il est donc fort peu probable que vous puissiez survoler le site entre 2 ding-dong de tram, mais peut-être aurez-vous plaisir à lire quelque(s) page(s) de temps en temps. Parmi nous, il y a de vrais talents et certaines rubriques comportent déjà de très belles images, ou des textes appétissants. Nous faisons en sorte que certaines doc soient téléchargeables. Ça va donc évoluer, et, espérons-le avec vos apports, pour un plaisir partagé.

Il reste l’indispensable page « rapido clic clac c’est où c’est quand ». Ben oui, nous sommes spécialisé(e)s dans l’événementiel. Et là, culture oblige, ça ne peut pas ressembler à une console de supermarché avec ses rayons, ses marques, et le discount en bas. Dans le domaine du socio-cu, quand même, on peut user d’autres modèles… Certes, les esprits sont tellement formatés à la consommation y compris culturelle, que même les trucs gratuits et bien faits, doivent être pré-digérés et embellis pour être convaincants. Accablant non ? Bon on va essayer de trouver un compromis.

Mais quoi qu’il en soit, si par hasard vous deviez trouver des déclarations d’amours sur ce site, ne les gardez pas pour vous, faites les circuler en insistant sur leur gratuité.

D’ici là, rien n’empêche que vous nous offriez des fleurs (concrètes svp, on l’a déjà dit, non ?).    Lol.